Raymond Savignac

Return to Previous Page
1907 - Naissance à Paris. Etudes à l'école Lavoisier.

1922 - A 15 ans décide d' arrêter ses études. Veut être dessinateur. Débute à la compagnie des Transports Parisiens comme dessinateur-calqueu. Suit des cours du soir de dessin industriel. Travaille chez Robert Lortac, réalisateur de dessins animés publicitaires.
Admirateur de Chaplin il est influencé par son art : ''C'est le goût du gag qui m'a amené à décomposer l'art de de Chaplin. Après, il ne m'a plus quitté. Mon but à été de mettre du cinéma dans mes affiches.''

1928 - Divers petits travaux alimentaires. Travaille chez Miramar, chez Hachard, éditeur d'affiches, puis entre à Métropole Publicité.

1935 - Rencontre son futur maître Cassandre qui lui commande une affiche et l'engage. Il retiendra de son enseignement que ''l'affiche n'est qu'un moyen, un moyen de communication entre le commercant et le public; quelquechose comme le télégraphe. L'affichiste joue le rôle de télégraphiste : il n'émet pas de message, il le transmet. On ne lui demande pas son avis. On lui demande seulement d'établir une communication claire, puissante, précise.''
''C'est en 1935, qu'enfin j'ai pu voir une affiche de moi sur les murs. Deux fabricants de Rocquefort avaient demandé en même temps une affiche à Cassandre. Il m'en a cédé une. Celle du Rocquefort ''Maria Grimal'' éditée par Alliance Graphique.

1938 - Cassandre part pour les Etats-Unis et leur collaboration s'arrête.

1939 - Mobilisé, il quitte l'imprimerie Draeger pour une caserne à Dijon, ''c'est la drôle de guerre''. .

1940 - Démobilisé, il rentre à Paris.

1941 - Sa rencontre avec le publicitaire Robert Guérin lui permet d'entrer au Consortium fondé et dirigé par Eugène Schueller.

1948 - Rencontre Villemot. Il est déjà, lui, un affichiste réputé. Il l'invite à venir travailler dans son atelier. Leur eposition commune et surtout l'affiche Monsavon marque le début de sa carrière. Il le dit lui même : ''Je suis né à l'age de quarante et un ans, des pis de la vache Monsavon.''

1950-55 - Affiches pour Astral peinture émail, les pâtes Floréa, Les Laines d'Aoust, Cinzano, Air Wick, Matelas Tréca, Astra, Cigarettes Gitanes etc. illustrent sa définition : ''l'affiche est un scandale visuel''. Expositions à Paris, Hambourg.

1954 - Installe son propre atelier rue Volney à Paris. Voyage en Amérique.

1960-68 - Affiches pour la SNCF ''Voyagez à moitié prix'', Maggi, Aspro qui a obtenu le grand prix Martini en 1964. Exposition à New-York, Paris, Amiens, Montréal. Réalise l'affiche du Festival du cirque de Monaco. Elle est réutilisée chaque année depuis.

1969 - Réalise costumes et decor pour ''l'avare'' à la comédie française..

1971 - Abandonne la rue Volney et s'intalle Villa Brune. Exposition défense d'afficher, galerie Delpire à Paris. Affiche pour le comité de sauvegarde des berges de la Seine : Non à l'autoroute rive gauche.

1975 - Publication chez Laffont de son autobiographie.

1978 - Crée l'affiche générique du Musée de l'affiche.

1979-81 - Quitte Paris et va s'installer et travailler à Trouville.  Voltaire, Bibliothèque Ntionale, Bic ''des rasages frais du jour'', Secours Populaire Français ''Montrez leur la mer'' ''en avant Citroën !'' etc; illustrent la diversité des ses créations.

1982-87 - Expositions ''Savignac au Musée de l'affiche'', à Fréjus, Munich, Honfleur, Trouville, ETC. Nombreuses affiches pour Trouville, ''Protégez le littoral'', Festival du rire, etc.

1995 - Campagne de prévention pour la Gendarmerie Nationale, ''Le Gendarme protège'', ''Le Gendarme sévit'', etc; où l'on retrouve toujours ses gags visuel colorés d'humour. Il s'est ainsi défini lui-même dans une récente interview : ''Je suis un pessimiste joyeux''! 1996 - L'affiche du Mondial de foot-ball à Saint-Denis, qui résume toujours avec humour, sa définition de l'affiche : ''populaire et aristocratique''!